Crabes et crustacés

Dimanche 30 Août 2020

C’est la rentrée ! Malgré mon absence de nouvelles, je n’ai pas chômé. Entre autres choses, c’est avec les camarades des "Ateliers du Cinéma" que nous avons passé cet été 2020 à tourner nos courts-métrages, chacun avec des attributions techniques différentes suivant les projets.

 

J’ai également tourné un petit truc dont le montage des images est terminé au moment où j’écris ces mots. Ça se nomme "Tout a une fin même l'enfer" et ça débarque bientôt sur Netflix ! Non, j’déconne (à propos de Netflix, pas du film). Au mieux, si je me débrouille bien, il y aura peut-être la MJC de Grosbliederstroff qui acceptera de diffuser mon œuvre pendant leur grande fête de la tarte à la vache. Je croise les doigts. En ces temps troubles, ce sera déjà une belle victoire.

 

See you soon.

 

PS : Hey ! Je plaisante au sujet de la MJC de Grosbliederstroff. Je vise au moins le tapis rouge, celui de Colombes ...


Bibi-Babka

Lundi 09 Mars 2020

Le temps s'écoule trop vite et il faut que je te raconte ce qu'il se passe aux Ateliers du Cinéma Claude Lelouch. Tu es peut-être un(e) apprenti(e) d'une future promotion en mal d'informations qui essaye d'en glaner quelques-unes sur le web. Voici de quoi te sustenter.

Après avoir été accueilli par le maître des lieux, les premières semaines furent chargées en formations sur divers métiers du cinéma. Nous avons, entre autres, eu droit aux enseignements et aux partages d'expériences de Giuseppe Lupoi (monteur), Robert Alazraki (chef opérateur), Maxime Héraut (assistant caméra) et Harald Maury (ingénieur du son).

Parallèlement, nous assistons et travaillons sur le prochain long-métrage de Claude Lelouch. C'est en quelque sorte le fil rouge de cette formation atypique puisque l'idée est que la pratique domine très largement la théorie.

Le temps libre est consacré à l'élaboration de nos propres projets cinématographiques.

Et pour finir, voici les paroles d'une petite chanson pour justifier le titre de cet article.

When you rolling out the dough,
Just make sure you roll it slow.
If you make the dough too quick
Bibi-Babka make you sick.
When you pour the filling in
Just make sure you wear a grin.
When you smile on what you bake
Bibi-Babka turn out swell.

PS : A mes camarades de promo qui vont probablement stalker cette publication, sachez que je ne dirais pas de méchanceté sur vous … bande de ploucs !


Vin-Vin

Vendredi 03 Janvier 2020

Nous voilà déjà en 2020 et tu te demandes si on ne m’a pas enfermé dans un placard sans connexion internet. Je comprends ton inquiétude.

Tes nuits doivent être ponctuées d’horribles cauchemars. Pour ne pas sombrer dans la démence, tu nourris ton insomnie en regardant des vidéos de "Mcfly & Carlito" en te demandant lequel des deux histrions est le plus drôle. Voici ma réponse grâce à cette analogie : Les vieux-jeunes de mon age se demandaient qui était la plus belle des "Spice Girls". Cette énigme été compliquée à résoudre car, de toute évidence, nous aurions dû nous demander qui était la moins moche. Donc, pour le cas de "Mcfly & Carlito", il te suffit de reformuler la question sous le bon angle.

CQFD ! Mais je m'égare : revenons à nos moutons.

En décembre 2019, j’ai rendu dingue l’Espion-Google de mon téléphone. Habituellement il me demande si le mapping de la Cathédrale Saint Étienne est équipé d’un accès pour les personnes à mobilité réduite, ou si l’attente aux caisses de mon hypermarché Leclerc est d’une durée inférieure à une heure. Mais pendant une semaine, ce sacré Espion-Google a dû s’imaginer que j’avais gagné à la loterie nationale.

Tel Gary King empruntant la Voie Maltée à Newton Haven, j’ai sillonné, de domaine viticole en domaine viticole, la route des grands crus de Bourgogne. Entre dégustations et repas savoureux, mon véritable rôle était de filmer les visites de ces grands noms du vin afin de restituer mes images sous forme de petits reportages. Ce fut une belle expérience.

À l’issue de cette semaine de visites, l’Espion-Google a finalement repris ses esprits lorsque j’ai franchi la porte de "Chez Izmir" pour ressortir avec un kebab bien gras, accompagné de frites ramollies par la sauce blanche et d’une canette de Pepsi. Je suis un rustre, un malappris, je parle fort et même si je fais la différence entre un couteau à poisson et un couteau à viande, je préfère trancher mon bout d’animal mort avec des baguettes chinoises.


L'aventure c'est l'aventure

Mercredi 02 Octobre 2019

Salutations. Les vrais aficionados (étant au nombre de deux) ont certainement remarqué que mes publications photographiques se font rares en ce moment. Et pour cause : j’ai mis cette activité en suspens ! J’ai bien encore des idées et des envies de shootings mais je préfère les mettre de côté un temps.

La première raison est que mon travail d’auteur-réalisateur me passionne davantage.

La deuxième raison est que mon admission au sein de la troisième promotion des "Ateliers du Cinéma Claude Lelouch" est une chance rare de pouvoir dédier toute mon énergie créative au septième art de manière originale.

Voilà, tu comprends mieux le titre cet article maintenant. À +.


Lancement des festivités

Vendredi 27 Septembre 2019

Salutations, je suis Max Peligna, je viens en paix.

Nous sommes en septembre 2019 et j’ai eu envie de créer un blog. Je ne sais pas précisément quelle sera la fréquence et l'orientation de mes écrits. J’aime juste l’idée de faire ce truc anachronique, en décalage des "Facebook, Instagram, Twitter".

Un bon vieux blog aux senteurs de naphtaline qui ne fera sans doute plaisir qu’à moi. Avec un design fixe et des fonctions totalement incompatibles avec ton téléphone. Ne cherche pas, ce blog est optimisé pour Amstrad CPC.

Il est temps de rendre visite à ta grand-mère pour lui taxer son Minitel qui moisit au fond de sa cave si tu souhaites comprendre quelque chose à ce qui se passe ici.

C’est le retour de l’Internet façon MySpace, le retour de la compilation Thunderdome insérée dans l’autoradio-cassette d’une 205 GTI et le retour de X-OR le shérif de l'espace. Transmutation !